Page d'accueilPlan du siteAjouter aux FavorisImprimerEnvoyer à un ami
2F-SPORTS COACHING
cyclisme-vtt-triathlon-running
 
rss feed
On voit de tout dans les clubs et malgré des formations par les comités, de nombreuses associations n'ont pas d'encadrement technique suffisamment diplômé pour encadré de façon correcte les jeunes. De ce fait on voit trop d'enfants stopper l'activité soit par dégoût soit parce qu'ils sont cramés. La physiologie de l'enfant doit être prise en compte dès le plus jeune age afin d'obtenir une progression constante et adapté à l'enfant. On note chez les jeunes une différence morphologique qui déjà fait la différence dans les petites catégories. L'enfant n'est pas un adulte miniature. Sur la tranche d'age des pré-licenciés et poussins on remarque une aptitude à l'effort d'endurance et de vitesse, par contre les efforts de type résistance sont à proscrire, l'enfant ayant une faible capacité à assimiler ce type d'effort. Les sorties devront être alors faite de manière séquentielle alternant roulage n'excédant pas une vingtaine de minutes et temps de repos ou exercices courts permettant à l'enfant de se régénérer. A cet age on privilégie les exercices d'adresse et de vitesse, on apprend les rudiments de l'activité (freinage, changement de vitesse, position sur le vélo, progression au sein d'un groupe et sur différents terrains). Les courses doivent rester un amusement et non une contrainte ou un stress paralysant l'enfant. Elles doivent être encadrées et ludiques pour préserver l'enfant. Les comportements des parents sur le bord des chemins ou de la rou...Lire la suite
Publié par Blogger •      

Optimiser son pédalage.

23/01/2015 10:25:39
Il y a quatre phases au pédalage: la poussée, le point bas, l'élévation, le point haut. Pour pédaler efficacement, il faut exploiter ces quatre phases. On parle de pédalage moderne et avec l'évolution technique du matériel, toutes les phases sont dynamiques, on ne parle plus alors de point mort haut et point mort bas mais plutôt de zone de moindre efficacité. Phase 1 : La poussée : 20 à 145°

Cette phase est la plus puissante du mouvement. Elle fait principalement intervenir le quadriceps, le grand fessier, mais également les ischio-jambiers. L'utilisation de ces derniers est souvent négligée et pourtant ils peuvent fournir une grande puissance. Pour les faire travailler, vous devez d'abord vous concentrer pour ressentir leur travail lors de cette phase. Un excellent truc pour en optimiser l'utilisation consiste à abaisser le talon lors de la phase ascendante. Vous parviendrez ainsi à gagner en puissance. Phase 2 : Point bas : 145 à 215°

Comme l'indique son nom, pour ceux qui ne l'exploitent pas cette phase constitue un point de moindre efficacité, ce qui donne un pédalage peu fluide et une puissance irrégulière. Pour obtenir une pleine efficacité, le pédalage doit être rond. Pour ce faire, la phase 2 doit, elle aussi, être fluide. Pour faciliter le passage au point bas, la technique est simple. Vous devez propulser le pied en arrière (fouetté du pieds), en élevant graduellement le talon. Ce geste ressemble beaucoup à celui de ruer. Il est égaleme...Lire la suite
Publié par Blogger •      

La cure de raisins.

26/10/2014 11:32:38
Vign_220px-Vignes_Cognac_all
Nous arrivons fin octobre, période propice pour effectuer une cure de raisins. Cette pratique n'est pas nouvelle et déjà à l'époque des Grecs et des Romains elle était déjà utilisée pour effectuer un nettoyage intérieur. L'alimentation quotidienne et les excès encrassent l'organisme sans que nous nous en rendions compte, la cure de raisin va nettoyer nos différents organes d'élimination: - le foie - les intestins - les reins L'organisme va ainsi être mis au repos afin de se régénérer, se désintoxiquer, il retrouvera ainsi toute sa vitalité pour repartir de bons pieds. Cette cure agit entre autres sur la digestion, le transit intestinal, le nettoyage de la peau, le surpoids. Le principe de cette cure est de consommer uniquement du raisin BIO tout au long de la journée en mixant le rouge et le blanc sachant que le blanc est moins riche en vitamines et que le noir est plus tannique donc plus irritant pour les estomac fragile. Si vous n'avez jamais effectué de cure de raisin il est prudent de démarrer doucement. Démarrer sur une journée en mangeant soit: - moins de 2 kilos/jour ce qui représente 1800 calorie et dans ce cas vous allez perdre du poids - soit plus de 2.5 kilos/jour ce qui représente plus de 2200 calories ce qui vous permettra tout de même de continuer vos activités en favorisant un puissant nettoyage. Durant cette cure vous y associerez de l'eau, du jus de raisin, des tisanes (vigne rouge, romarin, cassis, bouleau) qui finaliseront le nettoyage. La cure peut aller de 3 à 7 jours suivant la tolérance et la volonté. Avant de débuter cette cure il...Lire la suite
Publié par Blogger •      

Connaitre son corps

11/08/2014 15:13:57
Qu’est ce que la composition corporelle ? La Bio-impédance (BIA) est une technologie connue depuis 1940 pour mesurer la composition corporelle de manière non-invasive et indolore. Elle consiste à mesurer la résistance du corps à un courant électrique alternatif de faible intensité (de l'ordre du milliampère) et à mesurer l'opposition des tissus au passage de ce courant : l'impédance. Le corps humain étant composé de différents tissus (eau, protéines, minéraux et graisses) n’ayant pas la même conductivité électrique, la bio-impédancemétrie permet de mesurer de façon précise la présence de ces différents éléments dans le corps humain. En pratique, l'analyse de la composition corporelle par bio-impédancemétrie permet d'évaluer la masse maigre, la masse grasse et la quantité d'eau dans le corps. Ces mesures peuvent être comparées aux normes établies pour chaque type de population (caucasienne, africaine, asiatique….) et permettent ainsi d’apprécier le bon état nutritionnel de l’individu et de surveiller sa progression vers une meilleure santé.
Selon plusieurs études, le ratio entre la masse musculaire et la masse adipeuse est un facteur important à considérer pour prévenir plusieurs problèmes de santé tels l’hypertension, le syndrome métabolique (gras abdominale), l’ostéoporose, les maladies cardiovasculaires, le diabète, la fatigue, etc....Lire la suite
Publié par Blogger •      

LE RÔLE DE L'EAU

23/06/2014 00:10:46
Vign_PAA051000001_all
800x600 Le rôle de l’eau chez le sportif. Lorsque vous produisez un effort dans des conditions environnementales chaudes et humides, l’évaporation de la sueur permet de limiter l’élévation de la température corporelle. L’eau corporelle joue donc un véritable rôle de liquide de refroidissement, chaque litre de sueur permettant la dissipation de 580 kcal. De plus, bien qu’elle ne délivre aucune énergie, la stabilité de la masse hydrique a une importance cruciale dans le maintien des fonctions physiologiques.
Comment évaluer votre état d’hydratation ? La première méthode consiste à contrôler la clarté des urines. En effet, une urine concentrée traduira un probable déficit du statut hydrique, tandis qu’une urine claire sera plutôt associée à un bon état d’hydratation.
La seconde méthode, plus objective, consiste à contrôler l’état d’hydratation en comparant votre poids avant et après l’effort. Si le différentiel est négatif, c’est que vous êtes déshydraté. Il faudra alors veiller à compenser rapidement les pertes en buvant 1,5 fois le différentiel.
Comment s’hydrater efficacement ?
Il est important de compenser quotidiennement les pertes hydriques nocturnes. Pour cela, buvez entre 0,25 et 0,5 litre d’eau à température ambiante (18-20°C),...Lire la suite
Publié par Blogger •      

BIEN S'ALIMENTER

22/06/2014 23:24:07
Vign_u23703388_all
Mettre en réserve, diffuser rapidement et enfin reconstituer ; tels sont les mots d'ordre de l'alimentation solide et liquide à l'effort. Bien évidemment ces objectifs ne sont pas recherchés au même moment. Ils s'inscrivent dans l'alimentation intervenant avant, pendant et après l'effort. 1 Avant l'effort prolongé 1.1 Une semaine avant Dans le chapitre consacré à l'énergie (énergie / les aliments) nous montrons que l'arrêt d'un effort effectué à une intensité imposée intervient lorsque les réserves en glycogène musculaire (sucre complexe) sont épuisées. Partant de ce constat, l'intérêt, déjà grandissant, envers les méthodes visant à augmenter les réserves musculaires en sucres avant la course, s'est acceléré. De toutes les méthodes expérimentées, une a connu une certaine postérité : le régime dissocié scandinave.
Le régime dissocié scandinave Ce régime scandinave prenait place environ une semaine avant la course. Associant l'alimentation à l'entraînement, il passait par deux phases successives :
Dans la période la plus éloignée de la compétition (-7 à -3 jours) l'athlète effectuait des entraînements longs et difficiles afin d'épuiser ses réserves en sucres. Dans le même temps, l'alimentation était majoritairement composée de lipides et de protides (graisses et viandes). A l'issue de cette phase d'épuisement des stocks musculaires intervenait la phase de mise en réserve.
3 jo...Lire la suite
Publié par Blogger •      

LA RECUPERATION

22/06/2014 23:01:11
L’importance de la récupération chez le sportif C’est la première mesure de prévention des blessures et elle permet une optimisation du potentiel dans la succession des cycles d’entraînement. Le corps élimine difficilement les substances sous forme acide liées aux efforts musculaires, c’est pour cela que le sportif dispose de plusieurs méthodes d’élimination qui lui permettront d’accélérer le processus de récupération et de favoriser ainsi une nouvelle charge de travail. L’effort musculaire engendre une acidité sanguine qu’il faudra réguler pour évacuer les déchets. L’hydratation est la première forme de récupération, elle permet de compenser les pertes mais également de participer au refroidissement de l’organisme qui s’apparente à un moteur. La boisson choisie devra réguler le PH, les eaux alcalines type Badoit, Vichy, Perrier, on un effet tampon, mais d’autres boissons permettent de compenser les pertes minérales et énergétiques tout en corrigeant l’acidose. Ce sont les boissons énergétiques et de récupération que l’on trouve dans les magasins spécialisés en course à pieds ou cyclisme. L’alimentation post effort devra s’effectuer dans une fourchette horaire de deux heures pour être la plus efficace. Cet apport alimentaire sera composé d’aliments avec un facteur glycé...Lire la suite
Publié par Blogger •      

DIABETE ET EXERCICE

01/06/2014 23:34:00
Vign_images_all
800x600 Les muscles utilisent le sucre pour en tirer l'énergie nécessaire à leur fonctionnement. Il y a donc un bénéfice majeur dans l'activité physique, puisqu'elle fait baisser la glycémie.De plus, si l'activité physique est régulière, l'insulino résistance musculaire est plus faible et le diabète est plus facile à équilibrer.

Trois fois une heure de marche par semaine « à bonne allure » permettent déjà d'améliorer sensiblement le niveau des glycémies, même les jours sans activité physique notable. L'activité physique est un élément essentiel du traitement au même titre que l'alimentation ou les médicaments. Mais il faut que ce soit un sport sans risque è comme pour tout le monde. I) EDUCATION - PREVENTION
1.1) Responsabilisation et autonomie du diabétique
a) Importance de la responsabilisation et l'autonomie du diabétique ·...Lire la suite
Publié par Blogger •      
L'oeil du coach
Vign_oeil
© 2F-SPORTS entraîneur cyclisme VTT